Hiérarchisation des Points Noirs

Les Points Noirs sont classés en 2 parties : les causes d’accident et les causes d’aggravation d’accident. La classe 1 étant la plus grave.

Causes d’accident : classes de 1 à 3

1 – Cause certaine d’accident (exemples : chicane trottoir haute en sommet de côte ou directement en sortie de virage, gravillons ou nids de poule en zone de virage, …)

2 – Cause probable d’accident (exemples : zone d’attaque des ralentisseurs en virage alors que la moto est penchée, coussin berlinois détérioré ou mal placé, peinture au sol, …)

3 – Cause éventuelle d’accident (exemples : ilot central avec bordures hautes ou bases, coussin berlinois en passage rétrécis + panneaux de signalisation de passage obligé, plaques fonte, passages piétons en virage et sortie de rondpoint, ….)

Causes d’aggravation d’accident : classes de 4 à 6

4 – Cause certaine d’aggravation d’accident (exemple: les barrières de sécurité non doublées, …)

5 – cause probable d’aggravation d’accident (murette anguleuse à proche proximité ou limite de la chaussées, rochers interdisant le stationnement en bordure immédiate de chaussée, …)

6 – Cause éventuelle d’aggravation d’accident (bornes, poteau électrique, embase de signalisation, bordures de trottoirs, colonnes anguleuse et rigides ”ou barrières” en bordure de trottoirs, …)