Manif! 10 octobre 2015 / La moto c'est une solution, pas une pollution, l'interdire est une aberration !

Votre antenne départementale répond au mot d’ordre national du 10/10/2015 (ouvrir l article pour les horaires et lieux de départs des groupes rejoignant Belfort)

Une manifestation sera organisée par la FFMC

le samedi 10 octobre 2015

pour protester “contre les interdictions de circulation des deux-roues motorisés en ville”. Aux quatre coins de France, des cortèges seront portés par le slogan “Le deux-roues motorisés est une solution, pas une pollution” !

Par cette manifestation d’envergure nationale, la FFMC entend faire suite aux “politiques environnementales” qui souhaitent interdire les motos d’avant 2000 (puis celles des années suivantes, à très court terme), dans les grandes villes de France, dont Paris ou c’est malheureusement mal engagé et probablement notre aire urbaine dans le futur qui est déjà listée PPA.

Imposant document sur le PPA Aire Urbaine Belfort Montbéliard : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2013_08_21_PPA_Montbeliard_approuve-compressed_1_.pdf

Problématique d’autant plus amplifiée par la loi sur la transition énergétique votée récemment et qui donne tous les outils aux collectivités pour appliquer des zones à circulation restreinte, intégrant le deux-roues motorisés dans ces restrictions. Cela constituerait une exception européenne !

à Belfort

RDV à partir de 11h sur le parking de l’Arsenal (sous le Lion) à partir de 11h

buvette, petite restauration et boutique FFMC

RDV d’avant manif 14h00 pour un départ à 15h00

Rassemblement à Besançon pour participer à la Manif de Belfort

  • RDV 11h45 pour départ midi
  • Piscine de Chazeleule
  • Passera par Roche, Beaume les Dames, Clerval, l’Isle sur le Doubs

Rassemblement à Montbéliard pour participer à la Manif de Belfort

  • Accueil à partir de 12h00,
  • Triangle du Congo – Route de Grand-Charmont (D 136). Stationnement des motos : rue Centrale. : Plan d’accès
  • Départ entre 13h30 et 13h45 par l’A36 pour Belfort.

Rassemblement à Vesoul pour participer à la Manif de Belfort

  • RDV 9h pour départ 9h30 Leclerc Drive Noidans les Vesoul
  • Cortège dans Vesoul
  • Départ pour Belfort en passant par Lure
  • Arrivée vers midi a Belfort

Rassemblement à Lure pour participer à la Manif de Belfort

  • RDV sur parking de l’Hôtel LE LURON pour 10h45
  • Départ vers 11h

Rassemblement à Héricourt pour participer à la Manif de Belfort

  • RDV sur place du marché à 12h30
  • Départ 12h45 pour rejoindre Montbéliard puis Belfort

Afin que vous puissiez être informés du mot d’ordre et savoir quoi répondre aux interrogations des motards et autres usagers, vous trouverez ci-dessous les 2 tracts qui seront diffusés.

Vous pouvez imprimer l’affiche pour la placarder dans le Territoire de Belfort , ainsi que toute la région de Montbéliard, ainsi que Vesoul, Lure et Héricourt où nos amis Haut Soânois feront un départ, comme toujours ;-)

Article sur Motomag

Plan antipollution de Paris : « on continue à se battre ! »

Le coordinateur de l’antenne parisienne de la FFMC, Jean-Marc Belotti, invite motards et scootéristes à se battre contre l’interdiction de circuler. Il annonce une manifestation le samedi 10 octobre 2015. Interview.

Après les poids-lourds mis en circulation avant 2001, motos et scooters vont être interdits de circulation à Paris l’année prochaine. Comprends-tu la logique de la mairie de Paris ?

Non. Il y a une grande différence entre les poids-lourds qui roulent au diesel et ont un impact sur la pollution, et les deux-roues motorisés, qui ne sont pas diesel, ce que tout le monde sait sauf les élus parisiens ! Motos et scooters contribuent à fluidifier la circulation, donc à réduire les émissions polluantes de l’ensemble du trafic routier.

L’équipe dirigeante à Paris est-elle sourde à ces arguments ?

Nous les avons expliqués à Christophe Najdovski, l’élu en charge des Transports, à au moins deux reprises. Il ne semble pas entendre. La soi-disant concertation de la mairie n’existe pas. Nous allons défendre le droit de circuler des conducteurs de deux-roues autrement.

Un avocat spécialisé en droit public travaille pour la FFMC sur le volet juridique de cette affaire. Pour l’instant, l’intégration des 2RM à ce plan n’est matérialisée que par le vœu exprimé par l’équipe municipale, et voté lors du conseil de Paris. Juridiquement, un vœu n’est pas contestable ; mais dès que sera officialisé l’arrêté municipal, nous l’attaquerons devant la justice.

Nous allons nous battre jusqu’au bout. Nous mettons en place des actions de mobilisation des motards, même si nous voulons pousser la négociation le plus loin possible. La première manifestation est prévue pour le samedi 10 octobre 2015. Cette mesure est inutile et les motards le feront savoir !

Mais, pourquoi cette mesure est inutile : un deux-roues à moteur, ça ne pollue pas ?

On met dans le même panier des véhicules au diesel et des véhicules à essence. Les deux-roues à moteur (2RM) n’émettent pas de particules fines. Les 2RM d’avant 2000 ne sont pas nombreux, et l’interdiction sur cette tranche de véhicule n’aura que peu d’impact sur la pollution globale.

C’est affligeant : les écologistes qui se battent contre l’obsolescence programmée des biens de consommation courante programment eux-mêmes l’obsolescence de nos véhicules, que nous serons contraints de changer à date d’échéance même s’ils sont en parfait état de fonctionnement.

Il s’agit d’une mesure antisociale qui sonne comme un message aux banlieusards : « restez chez vous, on ne veut pas de vous à Paris ! »

Et on ne tient pas compte de la plus-value du 2RM dans le trafic parisien : on passe moins de temps à aller d’un point à un autre, on ne tourne pas de longues minutes pour chercher un stationnement… Un 2RM est occupé à 50 voire 100 %, alors qu’une automobile 4 places n’est souvent utilisée qu’à 25 %.

Que demande la FFMC ?

Nous demandons que soit levée cette interdiction de circulation des motos et scooters mis en service avant le 1er juin 2000. « Le deux-roues est une solution, pas une pollution », tel est notre slogan, qui sera repris par les manifestants le 10 octobre 2015.

Ségolène Royal a récemment expliqué qu’elle était contre l’écologie punitive. Ce plan antipollution, c’est de l’écologie punitive. Nous continuerons à nous battre contre ces fondamentalistes verts dont les décisions n’ont pas de sens et ne reçoivent pas l’adhésion des habitants d’Ile-de-France.

Tags: